» » » Wyylde : la nouvelle campagne publicitaire qui choque

Wyylde : la nouvelle campagne publicitaire qui choque

Posté dans : Actualités | 1

Depuis quelques jours, ce site internet spécialisé dans le libertinage fait sa promotion sur des panneaux d’affichage public dans plusieurs villes françaises. Des parents ont décidé d’écrire à leurs élus pour demander le retrait de ces publicités.

Après Gleeden, voici Wyylde… Depuis quelques jours, ce site internet libertin, anciennement dénommé Netechangisme, mène une vaste campagne promotionnelle dans de nombreuses villes françaises. Sur des panneaux d’affichage publicitaire publics, le site se présente comme le « premier réseau social pour s’aimer à plusieurs », le tout illustré par la photo d’une femme masquée faisant d’une main le signe du « chut ».

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes se disent choquées par la présence de cette campagne publicitaire à proximité d’établissements scolaires ou de médiathèques de leur ville. C’est le cas par exemple à Toulouse, dans l’agglomération lilloise, à Caluire, Francheville ou encore dans tout l’ouest lyonnais. Plusieurs d’entre elles ont décidé de saisir leurs élus locaux pour demander le retrait pur et simple de cette campagne d’affichage. « Nous avons découvert dans nos rues la campagne d’affichage de « Wyylde » dont le message commercial est « le premier réseau social pour s’aimer à plusieurs ». Si l’image n’est pas pornographique, le message est clairement une incitation à la débauche, ce qui est pénalement répréhensible », écrivent par exemple une dizaine d’habitants d’une petite commune de la banlieue de Lyon, dans un courrier adressé à leur maire. « Cette campagne d’affichage dans nos rues est consternante. En tant que parents, nous aimerions comprendre comment ce type d’affiches peut se retrouver dans l’espace public, sans aucune censure préalable, au vu des enfants, des adolescents, de tous, et nous souhaiterions que soit mis en place une vigilance plus accrue pour que ce type de message ne soit plus diffusé », demandent-ils. Les signataires s’émeuvent tout particulièrement de la diffusion, sur le compte Twitter du site internet, de visuels pornographiques explicites.

Source Famille chrétienne

A vous de partager !Email this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPrint this page

Une réponse

  1. SaintOnce
    | Répondre

    Un site qui abrite aussi des rencontres communautaires et mange à tous les rateliers http://www.al-kanz.org/2011/02/15/islam-echangisme-pornographie/
    Une honte

Répondre