» » » Normandie : une famille avec quatre enfants vit sous une bâche, abandonnée dans un chemin

Normandie : une famille avec quatre enfants vit sous une bâche, abandonnée dans un chemin

Posté dans : Actualités | 0

C’est une famille – un couple et ses quatre enfants – qui est arrivée en toute discrétion en août 2017. Et depuis tout ce temps, elle vit à l’abri d’une haie, sous une tente de fortune, dans la campagne près de Vire (Calvados).

 

Le père de famille s’appelle David, la petite cinquantaine. Il a près de lui sa femme et ses quatre enfants: deux grands et deux petits. Jusqu’à cet été, David et ses proches étaient installés dans le Sud-Ouest de la France. Mais suite à des désaccords familiaux, David et son entourage sont revenus rapidement en Normandie … sans adresse, sans logement. « Nous sommes arrivés en train, nous nous sommes installés là parce que je connais le coin… », raconte le père de famille.

Un campement sommaire

Là, c’est-à-dire dans un chemin creux du bocage, près de Vire (Calvados), où ils ont érigé un campement sommaire avec tentes et sacs-poubelles… Ils sont arrivés au mauvais moment, en été, quand les administrations tournent au ralenti, que beaucoup de décideurs sont absents.

Peut-être une solution de relogement

Dès leur situation connue, la municipalité s’est démenée pour trouver une solution de relogement satisfaisante sans tarder. Normalement, David et sa famille devraient bénéficier d’un appartement du parc de Calvados Habitat à partir du mardi 12 septembre 2017.

Sous réserve que la commission logement du lundi 11 septembre 2017 confirme que l’appartement F4 est attribué. A partir de là, avec une adresse, un toit au-dessus de la tête, une boîte aux lettres, David espère pouvoir reprendre pied dans la vie. « Je suis spécialiste d’entretien des espaces verts. Je voudrais retrouver du travail dans ce domaine… », souffle David. Une fois que la vie de SDF que mène la famille depuis quelques semaines ne sera plus qu’un mauvais souvenir …

Source La Manche libre

A vous de partager !Email this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPrint this page

Répondre