» » » Calais : Deux bénévoles du Kids Café en procès

Calais : Deux bénévoles du Kids Café en procès

Jadis vitrine médiatique de la Jungle, le Kids Café était-il au cœur d’un détournement de dons ?

Pendant des années, c’était un modèle cité en exemple à longueur de reportages, un bel exemple de solidarité anglaise auprès des réfugiés. À la fois cantine, bibliothèque, lieu de rencontre, de débat et d’éducation, le Kids Café était l’occasion de parler, en bien, de ce qui se passait dans la Jungle…

Le souffle du boulet

Il y eut une première alerte à l’été 2016 : l’État voulait fermer la structure, comme d’ailleurs tous les divers commerces qui avaient pris forme dans la Lande. Il avait été débouté de cette demande par le conseil d’État. Mais le Kids Café restait en sursis : sa fondatrice, une bénévole anglaise, et le trésorier de l’association avaient fait l’objet d’une dénonciation par l’association dont ils étaient membres.

Les enquêteurs les soupçonnaient d’avoir détourné des dons à leur profit. Un total de 20 000 euros détournés en six mois était avancé par une source proche de l’enquête. La bénévole qui présidait l’association avait été interpellée dans les locaux du Kids Café le 11 octobre 2016, avant que son complice présumé, trésorier de l’association, soit également mis en cause.

Audience presque un an après

Après avoir été renvoyée, l’audience doit se tenir aujourd’hui au tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer. Les deux bénévoles devront répondre de la prévention de détournement de fonds.

Source Nord Littoral

NDLR : pour se faire une idée de l’organisation de ses soutiens, c’est ICI.

A vous de partager !Email this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPrint this page

Répondre