» » » Affaire Théo : une information judiciaire ouverte pour “escroquerie”

Affaire Théo : une information judiciaire ouverte pour “escroquerie”

Une information judiciaire a été ouverte contre X pour “escroquerie, abus de confiance et blanchiment” dans l’affaire Théo.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Théo. Une information judiciaire a été ouverte contre X pour “escroquerie en bande organisée au préjudice d’un organisme chargé d’une mission de service public, abus de confiance, blanchiment”, a indiqué Le Parisien. “Personne n’est mis en examen à ce stade”, a précisé une source proche de l’enquête. En revanche, plusieurs membres de la famille Luhaka, dont Théo (bien qu’il ne soit pas l’un des principaux mis en cause) y sont cités.

Les enquêteurs soupçonnent un détournement de subventions publiques destinées à l’embauche d’emplois aidés au sein de l’association Aulnay Events, aujourd’hui en liquidation, qui aurait reçu 678 000 euros de subventions entre 2014 et 2016 pour la formation et l’embauche de 30 médiateurs de rue destinés à lutter contre la violence dans le département. Lors du contrôle de l’Inspection du travail, aucun élément probant n’avait pu être présenté par l’association pour prouver la réalité de ces emplois.

Une enquête préliminaire, confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis, avait été ouverte mi-2016, soit plusieurs mois avant le viol présumé à la matraque de ce jeune homme de 22 ans au cours d’une interpellation le 2 février à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Quatre policiers ont été mis en examen dans cette affaire, dont l’un pour viol.

Source Valeurs actuelles

A vous de partager !Email this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPrint this page

Répondre