» » » VOICI LA LISTE DES 17 AMBASSADEURS… SANS AMBASSADES

VOICI LA LISTE DES 17 AMBASSADEURS… SANS AMBASSADES

Après des années de flou, le gouvernement nous a transmis la liste des ambassadeurs thématiques, parmi lesquels on retrouve Ségolène Royal.

Le gouvernement veut lever le voile sur les ambassadeurs thématiques… Ces personnalités, rattachées au ministère des Affaires étrangères, bénéficient d’un titre prestigieux mais n’ont aucune ambassade proprement dite. Elles sont chargées de représenter la France, de coordonner des actions, ou encore de négocier des accords sur des sujets transversaux comme l’environnement, la lutte contre le terrorisme, les droits de l’Homme ou les questions frontalières. Mais jusqu’à présent, il semblait impossible d’obtenir la liste de ces ambassadeurs thématiques ou le montant des moyens qui leur étaient alloués, comme expliqué dans un précédent article. Leurs nominations même n’étaient pas toujours réalisée dans les règles de l’art, à savoir par décrets pris en conseil des ministres.

L’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir, chantre de la transparence de l’action politique, semble avoir fait bouger les choses. Le Quai d’Orsay nous a effectivement communiqué la liste des 17 ambassadeurs thématiques actuellement en fonction (voir ci-dessous), parmi lesquels Ségolène Royal, nommée ambassadrice pour les pôles Arctique et Antarctique. Leur nombre est plus resserré que par le passé ; le sénateur Richard Yung avait dénombré 28 postes ouverts dans un amendement à la loi de finances de 2013. C’est qu’une rationalisation sur ce terrain a été entamée en 2016, lors du précédent quinquennat : moins d’ambassadeurs thématiques – notamment grâce à des regroupements – et une nomination systématique en conseil des ministres.

Pas de rémunération spécifique pour le titre d’ambassadeur

En revanche, lorsqu’il s’agit d’en savoir plus sur les moyens alloués à ces hautes personnalités, le gouvernement se fait moins précis…. Et refuse de rendre public leur salaire exact, une information jugée trop personnelle. Le Quai d’Orsay assure toutefois que le titre d’ambassadeur n’ouvre pas droit à une meilleure rémunération pour ceux qui étaient déjà fonctionnaires (a priori 13 sur 17). Ils y perdraient même au change en renonçant à la prime qu’ils pourraient toucher en tant que chef de service. Concernant les ambassadeurs venus de l’extérieur, il ne serait pas rémunérés pour leur fonction, y compris Ségolène Royal. Son prédécesseur, Michel Rocard, touchait pourtant 47.286 euros par an, d’après les informations du sénateur Richard Yung. Le ministère dément cette information mais reconnaît que certaines personnalités de grande expérience ont pu, par le passé, se voir accorder une rémunération.

Reste les frais de mission et de représentation. Là encore, le Quai d’Orsay assure faire preuve de tempérance. Ils seraient accordés sur présentation d’un budget et n’excéderaient pas ceux des chefs de service. Au titre des frais, les ambassadeurs thématiques bénéficieraient ainsi de 17.500 euros en moyenne sur l’année, selon le ministère. Cette enveloppe comprendrait le coût des billets d’avion en classe éco, le remboursement des frais d’hébergement et de transport sur justificatifs et une indemnité forfaitaire pour les repas pris dans le cadre de la mission.

Le ministère des Affaires étrangères insiste surtout sur un point : les ambassadeurs thématiques remplissent des missions importantes et s’ils n’étaient pas envoyés en déplacement, d’autres iraient à leur place et les mêmes frais seraient engagés. En communiquant ces informations, le gouvernement espère en tout cas enterrer une fois pour toute la polémique récurrente sur ces hautes personnalités de l’Etat…

Liste des ambassadeurs thématiques en poste*

Ambassadrice déléguée à la science, la technologie et l’innovation
Mme Catherine BRECHIGNAC – Personnalité non titulaire du ministère des Affaires étrangères et non rémunérée par le ministère des Affaires étrangères

Ambassadeur délégué à l’environnement
M. Xavier STICKER – Diplomate

Ambassadrice chargée de l’adoption internationale
Mme Odile ROUSSEL – Diplomate

Ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée
M. Nicolas GALEY – Diplomate

Ambassadeur délégué à la coopération régionale dans la zone de l’Océan indien
M. Luc HALLADE – Diplomate

Directeur du Centre de crise et de soutien, Ambassadeur à la gestion des crises à l’étranger
M. Patrice PAOLI – Diplomate

Ambassadeur chargé des relations sociales internationales
M. Claude JEANNEROT– Personnalité non titulaire du ministère des Affaires étrangères et non rémunérée par le ministère des Affaires étrangères

Ambassadrice chargée de la lutte contre le virus de l’immunodéficience humaine-syndrome de l’immunodéficience acquise (VIH-sida) et les maladies transmissibles
Mme Michèle BOCCOZ – Diplomate

Ambassadeur chargé de la stratégie internationale en matière de lutte contre le terrorisme
M. Patrick MAISONNAVE – Diplomate

Ambassadeur pour le partenariat oriental de l’Union européenne et de la Mer Noire, co-président du Groupe de Minsk
M. Stéphane VISCONTI – Diplomate

Ambassadeur pour les droits de l’Homme, chargé de la dimension internationale de la Shoah, des spoliations et du devoir de mémoire
M. François CROQUETTE – Diplomate

Ambassadeur pour les commissions intergouvernementales, la coopération et les questions frontalières
M. Maxime LEFEBVRE – Diplomate

Ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique pour les énergies renouvelables et la prévention des risques climatiques.
Mme Brigitte COLLET – Diplomate

Ambassadeur délégué à la coopération régionale dans la zone Antilles-Guyane
M. Jean-Bernard NILAM – Personnalité non titulaire du ministère des Affaires étrangères mais rémunérée par le ministère des Affaires étrangères

Ambassadrice pour les pôles
Mme Ségolène ROYAL – Personnalité non titulaire du ministère des Affaires étrangères et non rémunérée par le ministère des Affaires étrangères

Président de l’Institut français, Ambassadeur chargé de mission pour l’action culturelle extérieure de la France
Nomination à venir

Directeur général de Business France, Ambassadeur aux investissements internationaux
Nomination à venir

*Depuis la transmission de cette liste par le Quai d’Orsay, Pierre Buhler, diplomate, a été nommé président de l’Institut français. Un décret devrait aussi être pris dans les jours qui viennent pour installer le diplomate Christophe Lecourtier au poste de directeur général de Business France.

Source Capital

A vous de partager !Email this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterPrint this page

Répondre