» » Société Générale et Crédit Agricole : des amendes

Société Générale et Crédit Agricole : des amendes

Très tatillonnes sur les mouvement des comptes des particuliers, les banques sont nettement moins rigoureuses quand il s’agit de leurs propres opérations, au point d’obliger la Banque de France et l’AMF à les sanctionner. Deux exemples récents relevés par Pierre Jovanovic.


Quelle tristesse de voir que l’AMF et la Banque de France ont attendu le… 13 juillet 2017 (quand il y a personne donc) pour annoncer qu’ils ont condamné la Société Générale à payer la modique somme (!!!) de 450.000 euros pour « manipulation d’informations privilégiées« … Lire: délit d’initié !

« La Société Générale a accepté de verser à l’AMF 450.000 euros dans le cadre d’un accord de composition publié le 12 juillet, transaction qui permet de solder un litige pour un acteur n’ayant pas respecté ses engagements sans que celui-ci n’aboutisse à une sanction. Dans le cadre de missions de contrôle en mars 2015 concernant les activités de recherche en investissement et d’analyse financière, exercées par le département « Global Research Strategy » (GRS) de la banque, l’AMF … les manquements sont intervenus dans des opérations d’Equity Capital Market, précise l’AMF. Dix échantillons ont été analysés.

Parmi eux, deux « n’exposaient ni les principales hypothèses retenues ni la méthode utilisée pour fixer l’objectif de prix affiché », deux « ne mentionnaient pas, à tort, le fait que Société Générale avait, dans les 12 mois précédents, participé en tant que chef de file associé ou teneur de livre associé à une offre portant sur les valeurs objet des notes ». Par ailleurs, quatre mentionnaient, à tort, « l’exercice par Société Générale ou ses affiliés de la tenue de marché et l’apport de liquidité sur les valeurs objet des notes » ».


La Banque de France a infligé une petite amende de 2 millions d’euros au Crédit Agricole Caisse Régionale Atlantique Vendée pour avoir blanchi des fonds… La même banque qui vous prend la tête parce que vous leur demandez un virement de 10.000 euros pour acheter une voiture à vous même, ou pire, à votre enfant !!!

Cbanque News écrit: « 10 millions d’euros pour BNP Paribas, en juin dernier, un demi-million d’euros pour la Banque Populaire Côte d’Azur, en janvier 2013, ou 5 millions d’euros à l’encontre de Generali Vie en juillet 2015 : l’ACPR enchaîne les procédures à l’encontre des établissements financiers qui ne mettent pas correctement en place le dispositif de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme« .

J’ai eu du mal à trouver le jugement, mais finalement il est sorti ici, sur le site de la Banque de France en PDF (lien).

Moralité, dès qu’il s’agit de toucher 80.000 euros ou plus en coms pour des virements, les banques ne regardent plus trop qui sont les destinataires… Lire Cbanque ici, merci à mes lecteurs.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©www.jovanovic.com 2008-2017

Répondre